L’Open Arms autorisé à reprendre la mer, mais pas à secourir de migrants

Le navire humanitaire Open Arms a reçu l’autorisation du gouvernement espagnol de lever l’ancre depuis le port de Barcelone, où il était immobilisé depuis trois mois, mais ne pourra pas secourir de migrants en Méditerranée centrale, a annoncé l’ONG mercredi 17 avril.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com