L’or, une des mannes des jihadistes au Burkina

L’exploitation de l’or est l’un des moyens trouvés par les jihadistes pour financer leurs activités, souligne un rapport destiné aux autorités du Burkina Faso.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS