L’Unicef lance un appel de 4,2 millions de dollars pour aider les ex-enfants soldats au Soudan du Sud

L’Unicef a lancé mercredi 12 février un appel aux donateurs afin de réunir 4,2 millions de dollars pour soutenir les anciens enfants soldats au Soudan du Sud.

Des enfants soldats libérés au Soudan du Sud en juillet 2019 (Photo : Minuss)

L’agence onusienne a averti que près de 900 enfants sur le point d’être libérés des forces et groupes armés au Soudan du Sud pourraient être abandonnés à eux-mêmes si de nouveaux fonds n’étaient pas garantis.

“J’exhorte la communauté internationale à se manifester et à aider l’Unicef à réunir les fonds nécessaires pour poursuivre le programme de réintégration qui change la vie des enfants utilisés par les forces et groupes armés, mais également à préserver les conventions et lois cruciales qui sont mises à mal”, a déclaré dans un communiqué le représentant de l’agence onusienne au Soudan du Sud, Mohamed Ad Ayoya.

Aider 2.100 enfants

Si les fonds adéquats sont collectés, a-t-il poursuivi, l’Unicef sera en mesure d’aider quelque 2.100 enfants libérés des forces et groupes armés dans l’année à venir.

“Les enfants sont inscrits, contrôlés et prêts à être libérés. L’Unicef dispose d’un programme de réintégration efficace et éprouvé, et pourtant nous n’avons pas les fonds suffisants pour continuer ce travail essentiel”, a déploré M. Ayoya.

Selon l’Unicef, le programme de réintégration sur trois ans coûte 2.000 dollars par enfant. Il consiste à leur apporter un soutien psychosocial avec un travailleur social dédié, à retrouver leur famille et les réunir ainsi qu’à fournir des services pédagogiques et d’autres services essentiels pour les aider à reconstruire leur vie.

Depuis 2015, l’Unicef a contribué à la libération et à la réintégration de 3.677 enfants. (Xinhua)

TAGS