Lutte anti-terroriste au Bénin et Togo : Amnesty met en garde contre « des violations des droits »

Amnesty International a dénoncé mercredi des violations des droits humains commises par les forces de sécurité du Bénin et du Togo dans le cadre de la lutte contre les groupes armés responsables d’attaques meurtrières dans le nord de ces pays.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com

TAGS