Lutte contre le jihadisme au Burkina : Des supplétifs « escadrons de la mort »?

“Combattants courageux” indispensables pour contrer les jihadistes ou “escadrons de la mort” responsables de massacres ? Les Volontaires de Défense de la Patrie (VDP), créés début 2020, suscitent la controverse au Burkina Faso, miné par les violences jihadistes.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS