Lutte contre le jihadisme : “Minusma et G5 Sahel ne suffisent pas”, selon Ouattara

Le président ivoirien Alassane Ouattara a estimé jeudi 20 juin, à l’issue d’une rencontre avec son homologue sénégalais Macky Sall, que les forces onusiennes et du G5 Sahel n’étaient pas suffisantes pour lutter contre le jihadisme.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com