Mali : Au moins 15 soldats et trois civils tués dans trois attaques coordonnées

Au moins 15 soldats maliens et trois civils ont été tués mercredi dans trois attaques coordonnées et attribuées à des « terroristes ».

A Kalumba, près de la frontière mauritanienne, « le bilan côté ami est de 12 morts dont trois civils d’une entreprise de construction de route », a indiqué dans un communiqué le colonel Souleymane Dembélé, directeur de l’information et des relations publiques de l’armée.

A Sokolo, dans le centre, l’armée fait état de six militaires morts et 25 blessés dont cinq graves. L’armée affirme avoir tué 48 assaillants et « neutralisé trois pick-up terroristes à 15 km de Sokolo avec des occupants estimés à une quinzaine de combattants et leurs équipements », a-t-il écrit.

Une troisième attaque s’est déroulée dans la nuit à Mopti (centre), sans faire de victime, selon la même source.

(AFP)

TAGS