Mali : L’ONU déplore les retards politiques et l’insécurité croissante

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, déplore dans un rapport trimestriel sur le Mali les retards politiques dans l’application de l’Accord de paix de 2015 et l’insécurité croissante dans un pays où “les groupes terroristes gagnent du terrain”.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS