Mali, Niger, Burkina : 15 millions de personnes auront besoin d’aide en 2022

Près de 15 millions de personnes au Mali, au Niger et au Burkina Faso auront besoin d’une aide humanitaire cette année, soit 4 millions de plus que l’an passé, a déclaré jeudi Martin Griffiths, coordonnateur des secours d’urgence de l’ONU.

Un camp de déplacés dans la région de Tillabéri, au Niger (Photo : OCHA)

“En 2022, nous aurons besoin de près de deux milliards de dollars américains pour la réponse humanitaire dans ces trois pays”, a-t-il précisé lors d’une réunion virtuelle.

“J’ai eu la possibilité de constater par moi-même certaines des difficultés que les gens endurent”, a-t-il poursuivi, à l’issue d’une visite dans le nord-est du Nigeria.

“Les histoires qu’ils m’ont racontées sont emblématiques des luttes auxquelles les populations de tout le Sahel central sont confrontées: la violence, les déplacements répétés et la difficulté à trouver des moyens de subsistance durables pour eux-mêmes et leurs familles”, a-t-il témoigné.

M. Griffiths a attribué la crise humanitaire croissante au changement climatique, l’instabilité politique, le nombre insuffisant d’opportunités en matière de développement durable, la pauvreté et le Covid.

“Le tableau est sombre. Les conflits, la sécheresse et l’insécurité alimentaire, la violence basée sur le genre – tout cela augmente plus rapidement que le soutien disponible”, a-t-il fait valoir.

(Le JD avec agences)

TAGS