Mali, Niger : L’armée française revendique “plusieurs dizaines” de jihadistes tués

Plusieurs dizaines de jihadistes du groupe Etat islamique (EIGS) ont été tués dans une opération menée tout au long du mois d’octobre par 3.000 militaires français, nigériens et maliens à la frontière malo-nigérienne, a-t-on appris mardi 3 novembre auprès de la force française Barkhane.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS