Mali : Plus de 150.000 élèves privés d’école dans la région de Mopti

Plus de 157.000 enfants ne sont pas scolarisés dans la région de Mopti, sur un total de 260.000 enfants touchés par la fermeture d’écoles au Mali, a indiqué Christophe Boulierac, porte-parole de l’Unicef, vendredi 26 avril.

Une école à Gao (Photo : Minusma)

“Près d’un tiers des écoles de la région de Mopti sont maintenant fermées en raison de l’insécurité, compromettant le droit à l’éducation” de milliers d’enfants, a-t-il mis en garde.

Sur les 866 écoles fermées au Mali, 525 le sont dans la seule région de Mopti, selon des données collectées fin mars.

“L’Unicef et ses partenaires ont constaté une augmentation systématique et constante des fermetures d’écoles à Mopti au cours de l’année scolaire 2018/2019”, a poursuivi M. Boulierac.

L’agence onusienne dénonce “la détérioration générale de la sécurité à Mopti”, mais aussi “les menaces directes et indirectes aux communautés, aux écoles et aux enseignants”. “D’autres facteurs, comme par exemple le manque de matériel pédagogique ou l’absence ou le déplacement d’enseignants, en sont également responsables”, déplore l’Unicef.

La région de Mopti accueille actuellement 70.000 déplacés soit les deux-tiers de toutes les personnes déplacées au Mali (70%), d’après les chiffres de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). (Le JD)