Mali : Une cinquantaine de civils tués par des jihadistes présumés

Ulne cinquantaine de civils ont été tués dimanche 8 août dans le nord du Mali lors d’attaques imputées à des jihadistes contre trois localités voisines et proches de la frontière avec le Niger.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS