Mali : Neuf soldats maliens tués dans une attaque imputée aux jihadistes

Neuf soldats maliens ont été tués mercredi 3 février dans une attaque imputée à des jihadistes, dans le centre du pays, ont indiqué des responsables sécuritaires.

Le poste de Boni, entre Douentza et Hombori dans la région de Mopti, a été attaqué vers 6h “par des individus lourdement armés à bord de véhicules blindés”, a rapporté un de ces responsables.

L’attaque a par ailleurs fait plusieurs blessés et causé des dégâts importants dans le camp, a-t-il dit sous le couvert de l’anonymat, suivant une pratique courante pour de telles informations.

Un autre responsable sécuritaire et un élu local ont confirmé le bilan humain.

L’armée malienne a annoncé sur les réseaux sociaux avoir reçu l’appui aérien de Barkhane, la force antijihadiste française au Sahel. Un responsable militaire malien a indiqué que les jihadistes avaient subi “des pertes importantes”, sans plus de précision.

(AFP)

TAGS