Mali : Une alliance composite manifeste pour la démission du président Keita

Des milliers de personnes se sont rassemblées vendredi 5 juin à Bamako à l’appel d’une alliance de religieux, d’opposants et de la société civile, pour réclamer la démission du président Ibrahim Boubacar Keita dont le pays fait face à une crise sécuritaire, économique et sociale.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS