Tuerie au Mali : Le gouvernement reconnaît sa responsabilité

Les autorités maliennes ont reconnu mardi qu’il leur incombait de protéger la population et d’oeuvrer à la réconciliation entre communautés de plus en plus antagonistes dans le centre du pays, après une tuerie de civils au bilan officiel provisoire d’une centaine de morts.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com

TOUTE L’ACTUALITE SUR LE MALI