Mauritanie : Libération de deux blogueurs accusés de “calomnie” envers le président

Deux jeunes blogueurs mauritaniens détenus depuis plus de deux mois pour “dénonciation calomnieuse” envers le président Mohamed Ould Abdel Aziz ont été remis en liberté provisoire, lundi 3 juin.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com