Mauritanie : Un blogueur libéré après plus de 5 ans de détention

Après cinq années de détention pour un article jugé blasphématoire envers le prophète de l’islam, le blogueur mauritanien de 36 ans Mohamed Cheikh Ould Mkheïtir a été remis en liberté lundi 29 juillet.

Mohamed Mkhaïtir

“Il a été libéré hier (lundi) du lieu où il était en résidence surveillée”, a annoncé son avocate, Fatimata Mbaye. Le jeune homme “n’est plus à Nouakchott”, a-t-elle ajouté.

“Le sieur Mohamed Cheikh Ould Mkheïtir est entré sur le territoire national (sénégalais) ce lundi 29 juillet”, a indiqué une source sécuritaire à Dakar.
Ses parents, se sentant menacés, avaient quitté la Mauritanie en vendant leurs biens fin 2016 pour se rendre en France, en passant par le Sénégal, selon des sources familiales.

Condamné à mort

D’abord condamné à mort pour apostasie, M. Ould Mkheïtir, détenu depuis janvier 2014, a vu sa condamnation ramenée en appel à deux ans de prison en novembre 2017, après avoir exprimé son repentir. Il aurait donc dû être remis en liberté, le pourvoi en cassation du parquet n’étant pas suspensif.

Mais il avait été placé depuis en détention administrative.

Il s’était à nouveau publiquement repenti ces derniers jours sur sa page Facebook et à la télévision, une condition posée par des chefs religieux pour sa libération, selon un responsable mauritanien.

“Sa libération est un immense soulagement après plus de cinq ans et demi de détention à l’isolement presque total”, a réagi Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF). “Pour un simple article publié sur un réseau social, il a vécu un véritable calvaire”. (Le JD avec AFP)

TAGS