Migrants : Au risque de la prison, Open Arms reprend la mer

L’ONG espagnole Proactiva Open Arms se dit prête à risquer d’énormes amendes voire des peines de prison pour sauver des vies en Méditerranée centrale avec son bateau qui se dirige vers les côtes libyennes, à l’exemple du Sea-Watch qui défie Rome.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com

L’ACTUALITE DES MIGRATIONS

TAGS