Migrants : En Méditerranée, la crainte d’une hécatombe “à l’abri des regards”

Des traversées de migrants qui explosent, une Europe qui ferme ses ports et plus aucun navire humanitaire pour effectuer des sauvetages. Dans l’ombre du coronavirus, la Méditerranée est le théâtre d’une “tragédie” à huis clos, dénoncent des organisations.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés
TAGS