Migrants : France et Italie s’accordent sur un “mécanisme automatique” de répartition

Le président français Emmanuel Macron et le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte se sont dits d’accord mercredi 18 septembre pour un “mécanisme automatique” de répartition des migrants, auxquels les pays de l’UE devraient participer sous peine de “pénalités financières”.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS