Migrants : Le maire de Samos craint une “catastrophe humanitaire majeure”

Le maire de l’île grecque de Samos craint une “catastrophe humanitaire majeure”, avec “de possibles émeutes”, si le camp surpeuplé de Vathy où plus de 6.000 migrants vivent dans des conditions “primitives” n’est pas décongestionné de toute urgence.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés
TAGS