Migrants : L’ONG Sea-Eye envoie un nouveau navire en Méditerranée

L’ONG allemande Sea-Eye a annoncé samedi que son nouveau navire de sauvetage de migrants, le Sea-Eye 4, avait quitté le chantier naval de Rostock pour se diriger vers l’Espagne d’où il partira reprendre ses activités en Méditerranée.

Pendant six mois, le navire a été reconstruit par environ 250 volontaires regroupés dans l’initiative “United4Rescue” qui regroupe 744 partenaires, dont MSF, la Confédération allemande des syndicats (DGB) ou encore la gauche radicale allemande Die Linke.

Il a en grande partie été financé par l’Eglise protestante allemande.

L’arrivée du navire en Espagne est prévue pour la fin avril, d’où il partira “dès que possible” pour sa première mission de sauvetage.

Constitué d’un petit hôpital, ce navire de 53 m de long pour 11,5 m de large aura également la possibilité de traiter des personnes atteintes du Covid-19. Il effectuera ses missions avec un maximum de 26 membres d’équipage.

“Laisser des personnes se noyer en Méditerranée pour réduire le nombre de demandes d’asile en Europe et dissuader les autres de fuir est inhumain”, a déclaré dans un communiqué le président de l’ONG, Gorden Isler, pour qui le départ de ce navire constitue “un signal important envoyé par une large alliance de la société civile aux Etats membres de l’UE”.

(AFP)

TAGS