Migrations : Frontex mise en accusation

Frontex, l’agence chargée des frontières extérieures de l’UE, est accusée par plusieurs médias d’avoir toléré des maltraitances commises sur des migrants par des fonctionnaires locaux et d’avoir elle-même violé les droits de l’homme lors d’expulsions, selon leurs reportages diffusés mardi 6 août.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS