Mozambique : La crise humanitaire, “carburant” des jihadistes

Une équipe de l’ONU de retour d’une mission dans le nord du Mozambique a appelé à une réponse rapide de la crise humanitaire au risque d’accélérer le recrutement au sein des groupes jihadistes qui y sévissent.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS