Nagorny Karabakh : L’ONU évoque la possibilité “de crimes de guerre”

La Haut-commissaire aux droits de l’homme des Nations unies, Michelle Bachelet, a évoqué lundi 2 novembre la possibilité que des crimes de guerre aient été commis dans le conflit au Nagorny Karabakh, en raison d’attaques “indiscriminées” contre des populations civiles.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS