Niger : 14 civils tués dans une attaque près de la frontière malienne

Quatorze personnes ont été tuées dimanche 25 juillet au Niger dans une attaque à Banibangou (ouest), près de la frontière avec le Mali, une région où les civils sont régulièrement la cible de jihadistes présumés.

“Cette attaque qui a ciblé des populations civiles fait état de quatorze morts dont neuf dans un champ, trois dans le dit village et deux sur leur chemin de retour (des champs). Un blessé a été évacué à l’hôpital de Niamey”, a précisé le ministère nigérien de l’Intérieur dans un communiqué lu à la radio publique.

Selon le ministère, l’attaque menée par “des individus non encore identifiés, armés, à moto” a visé “aux environs de 15h” le village de Wiyé, situé dans la commune de Banibangou, à une cinquantaine de kilomètres de la frontière du Mali.

Banibangou est une commune de la région de Tillabéri, dans la zone dite des “trois frontières” entre Niger, Burkina Faso et Mali, théâtre depuis des années d’actions sanglantes imputées à des groupes jihadistes liés à Al Qaïda et à l’Etat islamique (EI).

(AFP)

TAGS