Niger : Le bilan des fortes précipitations passe à 52 morts

Les fortes précipitations enregistrées au Niger depuis le mois de juin ont fait à ce jour 52 morts, dont 16 dans la capitale, Niamey, a annoncé mercredi la Direction nationale de la protection civile au ministère de l’Intérieur.

Dans la seule nuit de mardi à mercredi, on a enregistré cinq morts à Niamey en raison de ces fortes pluies, qui ont parfois atteint près de 150 mm.

Ces pluies diluviennes, qui ont fait plus 50.000 sinistrés dans l’ensemble du pays, ont également décimé 897 têtes d’animaux et endommagé 14 mosquées, 22 classes, 11 commerces et 14 greniers à céréales.

Le Niger est souvent confronté à des inondations dévastatrices pendant la saison des pluies (juin-septembre), qui occasionnent dans la plupart des cas d’importants dégâts humains et matériels.

En 2020, les inondations avaient fait plus de 70 morts et plus de 632.000 sinistrés, selon les autorités.

(Xinhua)

TAGS