Niger : 50 combattants de Boko Haram “neutralisés” dans le sud-est

Cinquante combattants du groupe jihadiste Boko Haram ont été “neutralisés” au cours d’un combat dans la nuit du 15 au 16 mars à Toummour, dans le sud-est du Niger, a annoncé le gouvernement.

“Des éléments terroristes de Boko Haram lourdement armés venus à bord d’une vingtaine de véhicules ont attaqué le poste militaire de reconnaissance de Toummour (région de Diffa). La riposte spontanée de nos forces de défense et de sécurité a permis de repousser l’ennemi”, a déclaré le ministère nigérien de la Défense dans un communiqué, lundi 16 mars.

“Le bilan provisoire est de: côté ami, un blessé. Côté ennemi: cinquante combattants de Boko Haram neutralisés (tués)”.

Après l’attaque, des renforts du Bataillon d’intervention spéciale de l’armée nigérienne ont “aussitôt engagé une poursuite contre l’ennemi jusque dans son retranchement, à la rive du lac Tchad”. Les militaires nigériens ont capturé “plusieurs suspects” et saisi “deux véhicules et plusieurs armes”. (Agences)

TAGS