Niger : Acted autorisée à reprendre ses activités, enquête toujours en cours

Les autorités régionales de Diffa, dans le sud-est du Niger proche du Nigeria et théatre d’attaques jihadistes, ont autorisé la reprise des activités de l’ONG française Acted “suspendues” le 12 avril pour des supposées “connexions douteuses et subversives”.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS