Niger : De nouvelles mesures sécuritaires antijihadistes dans l’ouest

Les autorités nigériennes ont adopté de nouvelles mesures sécuritaires, comme l’interdiction de circulation pour les motos ou la fermeture de marchés, pour tenter d’enrayer les attaques jihadistes dans le Tillabéri (ouest, à la frontière malienne) où 174 soldats ont été tués en décembre et janvier.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS