Niger : Deux militaires tués dans une embuscade dans l’extrême nord-est

Deux militaires, parmi lesquels le commandant du bataillon des Forces armées nigériennes (FAN) de Dirkou dans la région d’Agadez (extrême nord-est), ont été tués dans une embuscade tendue lundi 18 février.

Des hommes armés ont attaqué leur convoi tandis qu’il venait de quitter la ville d’Agadez, non loin des frontières avec la Libye et le Tchad, selon des sources sécuritaires.

Le 11 février, une centaine de combattants d’un groupe rebelle, le Mouvement pour la justice et la réhabilitation du Niger (MJRN), s’étaient rendus aux autorités nigériennes à Dirkou. (Xinhua)