Niger : L’armée repousse une attaque de Boko Haram, trois assaillants tués

L’armée nigérienne a repoussé mardi une attaque du groupe jihadiste Boko Haram, tuant trois assaillants à Bosso, une ville du sud-est du Niger sur les rives du lac Tchad.

Mardi “aux environs de 18h40, les éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) ont (…) repoussé une nouvelle attaque de Boko Haram à Bosso”, a indiqué dans un communiqué la Force multinationale mixte (FMM, qui associe Nigeria, Tchad, Cameroun et Niger).

“Côté ennemi: trois assaillants neutralisés (tués), un véhicule détruit”, a-t-elle précisé dans ce texte diffusé depuis Diffa, capitale régionale du sud-est nigérien. “Aucune victime” n’a été enregistrée parmi les militaires, selon elle.

Une mitrailleuse de 12,7 mm et trois fusils d’assaut Kalachnikov appartenant aux assaillants ont été récupérés, selon la FMM.

“Le restant de l’ennemi mis en déroute s’est échappé à bord de quatre véhicules (…) en direction des îles du lac Tchad”, a-t-elle affirmé.

Un élu de Bosso a confirmé ce bilan.

Cette attaque survient deux jours après le retour de près de 6.000 personnes dans la localité de Baroua, située près de Bosso, qui avaient fui en 2015 des attaques jihadistes.

(Agences)

TAGS