Niger : L’Etat islamique revendique l’attaque du 12 juin à Niamey

Le groupe jihadiste de l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) a revendiqué mardi une attaque commise le 12 juin à Niamey contre le domicile du président de l’Assemblée nationale du Niger, au cours de laquelle un de ses gardes du corps avait été tué.

“Un détachement de sécurité des soldats du califat a attaqué la maison du président du Parlement (…) du Niger à Niamey (…) à l’aide d’armes automatiques, tuant un de ses gardes et en blessant un autre”, affirme l’Iswap dans un communiqué publié par Site, organisme spécialisé dans la surveillance des sites Internet jihadistes.

Aucune attaque n’avait à ce jour été revendiquée par l’Iswap dans la capitale nigérienne.

Deux hommes armés circulant à moto ont mitraillé dans la nuit du 11 au 12 juin le domicile du président de l’Assemblée nationale du Niger, Seïni Oumarou, tuant un de ses gardes du corps et blessant grièvement un deuxième, avaient annoncé son entourage et les autorités.

(AFP)

TAGS