Niger : Plus de 300 migrants soudanais arrêtés pour avoir incendié leur camp

Plus de 300 demandeurs d’asile soudanais ont été arrêtés par la police, accusés d’avoir incendié leur camp onusien près de la ville d’Agadez, dans le nord du Niger, a annoncé lundi 6 janvier le procureur d’Agadez.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS