Niger : RSF déplore “un grave recul” de la liberté de la presse

Reporters sans frontières (RSF) a déploré “un grave recul” de la liberté de la presse au Niger, après deux arrestations de journalistes en raison de leurs publications sur l’épineuse l’affaire des surfacturations d’achats d’équipements militaires.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS