Nord du Bénin : Cinq soldats tués dans une embuscade

Cinq soldats béninois ont été tués lundi 11 avril dans une embuscade menée par des hommes armés dans le nord du Bénin.

L’attaque a visé un convoi de l’armée parti ravitailler en eau un poste militaire
situé dans le parc national de la Pendjari, à la frontière avec le Burkina
Faso, où sévissent des groupes jihadistes, a affirmé un haut responsable sécuritaire.

La direction d’African Parks, l’ONG en charge de ce parc, a confirmé la mort de
cinq soldats.

Les attaquants ont d’abord tiré sur ce convoi composé de deux
véhicules militaires et d’un camion-citerne, tuant un soldat, a précisé la
source sécuritaire. Le convoi a ensuite sauté sur un engin explosif placé sur
la route, tuant quatre autres soldats et en blessant au moins huit.

“C’est une attaque qui a été bien pensée et bien menée”, a déclaré cette
source.

Ni l’armée, ni le gouvernement béninois n’ont confirmé cette attaque et son
bilan.

L’armée béninoise est déployée dans le nord du pays pour contenir les groupes
jihadistes présents chez ses voisins nigérien et burkinabè.

(AFP)

TAGS