Ouganda : 12 ans de prison pour détention illégale d’ivoire

Un tribunal de Kampala, en Ouganda, a condamné mercredi à une peine de prison de 12 ans deux personnes, dont un policier, reconnues coupables de détention illégale de deux défenses d’éléphant d’un poids de 45 kilogrammes.

Les prévenus, qui ont plaidé coupables, ont été condamnés à 12 années d’emprisonnement ou une amende de huit millions de shillings ougandais (environ 2.200 dollars) chacun.

“Ils n’ont pas payé l’amende et ont été condamnés à défaut à une peine de prison de 12 années chacun”, a expliqué Bashir Hangi, porte-parole de l’Autorité ougandaise de la faune, une agence étatique de préservation des espèces animales.

Selon la nouvelle loi ougandaise, les crimes contre la faune sont passibles d’une peine pouvant aller jusqu’à la prison à perpétuité.

La plus grande partie de l’ivoire en Ouganda proviendrait de la contrebande depuis des pays voisins tels que la Tanzanie et la République démocratique du Congo. L’Ouganda sert principalement de point de transit.

(Xinhua)

TAGS