Ouganda : Démarrage meurtrier de la campagne présidentielle, 37 morts

Trente-sept personnes ont été tuées depuis le mercredi 18 novembre en Ouganda dans des violences déclenchées par une nouvelle arrestation de l’opposant Bobi Wine, libéré vendredi.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés
TAGS