Ouganda : Plus de 1.000 personnes déplacées par des inondations

Plus de 1.000 personnes, vivant dans les districts de Kasese, Bundibugyo et Ntoroko, dans l’ouest de l’Ouganda, ont été déplacées en raison d’inondations, a annoncé la Croix-Rouge, jeudi 7 mai.

Primrose Natukunda, directrice de l’antenne de la Croix-Rouge ougandaise à Kasese, a indiqué que quatre rivières avaient connu des crues suite à de fortes averses dans cette région montagneuse.

“Le niveau des eaux continue d’augmenter très vite. Au moment où nous parlons, je peux voir des maisons détruites à Kasese”, a expliqué Mme Natukunda, redoutant que certaines d’entre elles ne renferment des victimes.

Mme Natukunda a raconté que des habitants s’étaient réfugiés sur le bord des routes, dans des écoles ou des églises. La route conduisant à l’un des principaux hôpitaux de la région a été détruite par les inondations, a-t-elle précisé.

“A l’heure actuelle, nous avons besoin d’abris, de nourriture et de médicaments. Les équipes de la Croix-Rouge sont sur le terrain pour dispenser les premiers soins et surveiller la situation”, a-t-elle dit.

Selon les services météorologiques, plusieurs régions, en particulier dans l’ouest et l’est du pays, connaissent actuellement des précipitations supérieures à la normale, provoquant des effets destructeurs.

Des pluies diluviennes avaient fait déborder le lac Victoria en avril, entraînant des déplacements de populations vers la capitale, Kampala, ainsi que vers les autres pays riverains de ce grand lac, le Kenya et la Tanzanie.

TAGS