Panique au Bénin : Au moins deux opposants tués, 50 policiers blessés

Plusieurs civils ont été tués par balles et une cinquantaine de policiers ont été blessés, dans des violences dans le centre du Bénin, sur fond de rivalité entre l’actuel président Patrice Talon et son prédécesseur Thomas Boni Yayi.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com