Plus de 1.100 villageois tués dans le centre et le nord-ouest du Nigeria depuis janvier

Des Etats du centre et du nord-ouest du Nigeria ont été le théâtre d’une “inquiétante escalade d’attaques et d’enlèvements” depuis le mois de janvier, a affirmé Amnesty International, qui y a recensé plus de 1.100 villageois tués depuis le début de l’année.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS