Plus de 17.500 personnes ont fui le Burkina depuis le début de l’année

Plus de 17.500 personnes ont été contraintes de fuir le Burkina Faso depuis le début de l’année, en raison des attaques jihadistes, a annoncé vendredi le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) qui se dit “alarmé” par “l’accélération” de ces déplacements forcés.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS