Plus de 200.000 déplacés par les violences islamistes au Mozambique

La recrudescence récente des attaques islamistes dans l’extrême-nord du Mozambique y a fait monter à plus 200.000 le nombre des déplacés, a indiqué jeudi 4 juin le Bureau de l’ONU pour les affaires humanitaires (OCHA).

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS