Plus de 660.000 déplacés depuis l’appel de l’ONU à un cessez-le-feu mondial

Les conflits armés ont déplacé plus de 660.000 personnes dans le monde depuis l’appel fin mars de l’ONU à un cessez-le-feu général face à la crise du coronavirus, selon un rapport du Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) publié vendredi 22 mai.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS