Plus de deux millions de réfugiés devront être réinstallés l’an prochain

Plus de deux millions de réfugiés ne pouvant rentrer chez eux ni rester dans leur pays d’accueil en raison de l’insécurité ou faute de place auront besoin d’être transférés dans des pays tiers en 2023, a annoncé l’ONU mardi.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com

TAGS