Pollution pétrolière au Brésil : Un ministre s’en prend à Greenpeace

Le ministre de l’Environnement du Brésil Ricardo Salles a insinué jeudi 24 octobre que Greenpeace pourrait avoir un lien avec la pollution aux hydrocarbures qui a touché plus de 2.000 km de côtes au nord-est du Brésil.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés
TAGS