Prévention du VIH : Une injection tous les deux mois

L’injection d’un médicament appelé cabotegravir toutes les huit semaines permet de prévenir la contamination par le VIH, encore plus efficacement que les comprimés quotidiens de PrEP qui ont déjà révolutionné la prévention contre le virus, ont annoncé lundi 18 mai les Instituts américains de santé (NIH).

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS