Prison requise contre le président d’Amnesty en Turquie

Un procureur turc a requis mercredi 27 novembre des peines de prison pour plusieurs défenseurs des droits humains, dont le président de la branche locale d’Amnesty International, jugés pour “terrorisme” dans un procès décrié par les ONG.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS