Raouf Mazou : Le Sahel « confronté à l’une des crises de déplacement les plus rapides au monde »

Le Congolais Raouf Mazou, Haut-commissaire assistant de l’agence onusienne pour les réfugiés (HCR), assure que les catastrophes liées au climat ont considérablement aggravé ces dernières années des déplacements de populations pourtant déjà massifs dus aux violences et conflits. Et risquent d’attiser ces conflits dans une sorte de cycle infernal.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS