RD Congo : Au moins 4.000 morts de la rougeole

L’épidémie de rougeole qui frappe plusieurs parties de la RDC a fait au moins 4.000 morts depuis janvier, selon un communiqué de l’Unicef reçu mercredi 9 octobre.

Vaccination contre la rougeole à Kinshasa (Photo : OMS)

Depuis janvier, 203.179 cas de rougeole ont été signalés dans les 26 provinces de la RDC, soit trois fois plus qu’en 2018, dont 4.000 décès.

Il s’agit de “la plus importante et la plus rapide” épidémie de rougeole au monde, d’après l’ONU.

Les enfants de moins de cinq ans représentent 74% des infections et près de 90% des décès.

“Nous luttons contre l’épidémie de rougeole sur deux fronts” pour “prévenir les infections et prévenir les décès”, a déclaré le représentant de l’Unicef en RDC, Edouard Beigbeder.

Au cours de l’année écoulée, l’agence onusienne a fourni plus de 8,6 millions de doses de vaccin et acheminé des kits aux centres de santé dans les zones à risque. Ces kits contiennent des antibiotiques, des sels de réhydratation, de la vitamine A, des analgésiques et des antipyrétiques pour soigner plus de 111.000 personnes infectées par cette maladie virale hautement contagieuse.

“Graves lacunes de la couverture vaccinale”

“Nous sommes confrontés à cette situation alarmante parce que des millions d’enfants congolais ne bénéficient pas de la vaccination de routine et n’ont pas accès aux soins de santé lorsqu’ils tombent malades”, a expliqué le représentant de l’Unicef.

En RDC, la couverture vaccinale contre la rougeole n’était que de 57% en 2018.

“Si nous voulons éviter des flambées massives de rougeole comme celle-ci à l’avenir, il faut investir massivement dans le renforcement du programme national de vaccination de la RDC et combler les graves lacunes de la couverture vaccinale”, a insisté M. Beigbeder.

La RDC se prépare à lancer sa prochaine campagne nationale de vaccination de suivi, le 22 octobre, qui vise à vacciner les enfants de 6 mois à 5 ans contre la rougeole dans chaque province. (Xinhua)

TAGS